ONPC, Samuel Le Bihan témoigne sur l’autisme de sa fille

Samuel Le Bihan a publié son premier roman « Un bonheur que je ne souhaite à personne », qui traite de autisme de sa fille.

TÉLÉVISION – Samuel Le Bihan a transmis une déclaration exceptionnellement sérieuse ce samedi 3 novembre dans l’émission « On n’est pas couché« . Sur France 2, l’artiste a évoqué le déséquilibre chimique de sa petite fille.

Accueillant pour examiner son premier roman, « Un bonheur que je ne souhaite à personne », consacré à l’autisme, il a parlé de sa vie privée et de sa vie quotidienne proche de sa fille avec cette incapacité. « Au début, elle s’est auto-ruinée, c’est extrêmement remarquable », at-il affirmé, « lorsque les mentors ont commencé à travailler avec elle, elle a pu gagner un terrain fou, grâce à de véritables techniques d’apprentissage. De plus, avec beaucoup de persévérance. » classe, la petite fille de l’artiste-interprète bénéficie d’un assistant scolaire (AVS). Samuel Le Bihan a passé en revue l’importance de ces personnes qui fréquentent les enfants avec constance.

Quelques minutes plus tôt, il est revenu à l’administration de l’autisme en France. « Il est nécessaire de verrouiller les cliniques psychiatriques médicalement introverties pendant qu’il existe des stratégies pour découvrir qui les transmettent à la correspondance, à la considération, ce qui les éloigne de leur poche d’air et leur permet d’avancer. »

Retrouvez l’intégralité de son interview ci-dessous: